UN MALHEUR N’ARRIVE JAMAIS SEUL ! Assises du ferroviaire

Décidées et mises en place par Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, les Assises du ferroviaire dévoilent peu à peu leur véritable objectif :
Dépecer l’entreprise SNCF d’un maximum de ses emplois sous statut !

Si RFF ne vient pas à la SNCF, c’est donc les cheminots qui iront à RFF ?
Devrons-nous choisir entre la peste et le choléra ?
Quelle sera la plus-value de cette nouvelle organisation ?

En déclenchant les Assises du ferroviaire, le gouvernement veut accélérer le processus de privatisation de pans entiers de l’entreprise.
Cette opération d’éclatement de la SNCF va à l’encontre de ce qui justifia sa création en 1938 par l’unification des différentes compagnies.
Le système ferroviaire va s’émietter progressivement mais rapidement si les décisions politiques sont prises dans le sens des Assises du ferroviaire.
La sécurité et l’efficacité du système ferroviaire mises en œuvre par des cheminots sous statut ne perdureront pas dans ce qui va bientôt ressembler plus à un patchwork qu’à un système intégré !

Document Pdf en entier : tract FO 2011_11_16

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :